2011 - La Réunion

 

 

 

 


Cliquer sur les photos pour les agrandir
 

 

 

 

Sommaire :

 

 

1 – La Réunion en vrac et en chiffres.

 

2 - Ce que nous avons aimé et... moins aimé.

 

3 – Généralités sur les randos à la Réunion.

 

4 – Nos randos.

 

 

 

 

1 – La Réunion en vrac et en chiffres :

 

  • Carte : IGN 4402RT « St Denis » au 1/25000. Cette carte couvre les trois cirques. Une carte n'est pas nécessaire pour monter au piton de la Fournaise.
  • TopoGuide « L'île de la Réunion » de la FFR. http://www.ffrandonnee.fr/boutique/topo-guide.aspx?ref=974
  • La Réunion est un département français situé dans l'océan Indien à 10000 km de la métropole. Madagascar est à 700 km à l'ouest, l'île Maurice à 200 km à l'est.
  • Point culminant de l'île : Le Piton des Neiges à 3070m.
  • Superficie de 2512 km2 (La Corse : 8700 km2) Environ 70 km de long sur 50 de large.
  • 808000 habitants.
  • Prix du billet d'avion France / Réunion aller-retour : Environ 850 Euros par personne.
  • Le meilleur moyen pour téléphoner sur place est d'acheter une carte SIM locale. Attention, pour cela il faut que votre téléphone portable ait été débloqué par votre opérateur.
  • Les prix, qui sont ceux de la métropole (élevés donc, comparés à d'autres destinations exotiques)
  • La meilleure époque pour randonner va de mi-octobre à mi-décembre
  • L'île est classée par l'UNESCO « patrimoine mondial de l'humanité ».

 

 

 
 

2 – Ce que nous avons aimé :

 

  • L'accueil des réunionnais, la douceur de vivre, le brassage ethnique. C'est le premier DOM/TOM où nous trouvons cet équilibre.
  • La beauté des sites.
  • Les chemins souvent escarpés qui font mal aux jambes.
  • L'accueil et la table dans les gîtes où les repas sont copieux et le rhum arrangé systématiquement servi à l'apéro (Euphorie garantie).

 

 Ce que nous avons moins aimé :

 

  • La sous capacité d'accueil des gîtes et refuges, des agences de location de voitures, des hôtels, bref de toute l'infrastructure touristique. 
  • La rigidité de la centrale de réservation des gîtes : Obligation de réserver ses nuités plusieurs mois à l'avance. Difficulté pour modifier des réservations, impossibilité de se faire rembourser en cas d'annulation. 
  • Les norias d'hélicoptère à Mafatte à partir de 6h00 du matin.
  • Le météo locale qui donne généralement un ciel bleu et pur le matin et des nuages avec une visibilité limitée en fin de matinée.
 


 

 

 

3 – Généralités sur les randos à la Réunion :

 

  • Les randos les plus fréquentées à la Réunion sont :
  • Le GR R1, le tour du Piton des Neiges

  • Le GR R2, la traversée de l'île du nord (St Denis) au sud (Basse-vallée)

  • Le GR R3, le tour de Mafate.
  • La marche jusqu'au Piton de la Fournaise
  • L'Île Intense (La Réunion) offre de nombreuses possibilités de randonnées. Les randos les plus prisées se font dans les trois cirques du centre de l'île : Les cirques de Mafate, Salazie et Cilaos. Le Piton des Neiges est le point commun à ces trois cirques. Ce sont de très anciens cratères d'environ 5 km de large.
  • Tous les cirques sont accessibles en voiture sauf Mafate qui ne peut être exploré qu'à pied. Le coeur de Cilaos est... Cilaos, agréable petite ville, le coeur de Salazie est Hellbourg, la bourgade sans doute la plus typique de toute l'île avec ses maisons créoles joliment entretenues.


  • On passe de Cilaos à Mafate par le col des Fourches ou le col des boeufs, et de Mafate à Salazie par le col de Taïbit.
  • Les sentiers sont très bien balisés mais escarpés. Les dénivelés pour chaque étape vont de quelques centaines de mètres à 1600m. Compte tenu de la pente, les sentiers sont souvent aménagés avec des marches de hauteur variable, jusqu'à 80cm, ce qui est un peu casse-patte. Une autre particularité de la rando à la Réunion est que souvent, on monte on descend on monte on descend.
  • Le randonneur est hébergé dans deux catégories de gîtes. Les autonomes et ceux dépendant de la Maison de la montagne. La réservation de ces derniers doit se faire longtemps à l'avance pour certains, avec un paiement à la réservation. (Pour le GR2, les gîtes doivent être réservé six mois à l'avance durant la haute saison. La Maison de la Montagne est située : 14 rue de Paris dans l'ancienne maison Carrère à St Denis, ou tous les offices de tourisme des principales villes.
  • Liste des gîtes et refuges : http://runrando.free.fr/gites.php?formulaire=O
 
 
4 - Nos randos :
 
 
 Le tour de Mafate :

1er jour : Arrivée en bus à Sans-Souci. Nous nous élévons de 300m par une petite piste avant de rejoindre la canalisation des Orangers, itinéraire bien connu, qui va nous faire entrer dans Mafate par un joli chemin de 11 km quasiment plat. Très joli vue sur Mafate, le Calumet et la rivière des Galet. Nous montons ensuite sur Ilet Oranger où il est possible de faire de l'eau. Grosse chaleur pour cette première journée. Montée vers la Brêche (1293m), puis descente sur Roche Plate (1132m) que nous trouvons charmant. Nous logeons au gîte de Mahefati Be tenu par Sully (Très bien)
 

2ème jour :
Roche Plate / Plaine des Sables en passant par les Trois Roches et ses célèbres cascades. Nous logeons au gîte de Martial Gravina (1430m). Jolie journée, beaucoup de montées descentes pour une étape somme toute courte : 5H30 dont 3h30 de marche effective.
 
 
 
3ème jour : 
Plaine des Sables / Îlet à Malheur en passant par la Plaine des Tamarins et le col de Fourches d'où nous découvrons le cirque de Salazie. Nous empruntons le sentier scout et suivons une jolie crête appelée "Deux Fesses". Nous porsuivons sur Grand Sable et arrivons à Îlet à Malheur (830m). Le village est joliment fleuri.
 
 4ème jour :
Îlet à Malheur / La Rivière des Galets / Deux Bras :
Montée jusqu'au col de Bord Bazar (950m) puis grande descente vers la Rivière des Galets et le parking. Plusieurs 4x4 assurent une navette pour se rendre à Deux Bras, en effet les 13 km de psite présentent peu d'intérêt.
 
 


La traversée Hellbourg - Cilaos par le Piton des Neiges
 
 
1er jour : Hellbourg - Refuge de la Caverne DUFOUR (1600m de dénivellée)
5h00 départ de Hellbourg après avoir mangé une banane et bu un verre d'eau en guise de petit déjeuner.
La montée vers le refuge de Belouve est agréable, la vue sur Hellbourg et le cirque de Salazie superbe. Deux heures après et 600m plus haut nous sommes dans le joli refuge à Belouve (1505m) où nous nous offrons un super petit déjeuner. 
Nous reprenons la piste. A 11h00 le brouillard s'installe comme chaque jour. La piste est bien marquée mais inconfortable : Boueuse par endroit, escarpée à d'autres. A 13h00, nous arrivons avec plaisir au refuge de la Caverne Dufour (2478m).
Le refuge n'ouvre malheureusement qu'à 15h00. Pas de douche, juste un mince filet d'eau dans les lavabos. Le refuge est plein (80 places) mais l'ambiance festive.
 
2ème jour : Refuge de la Caverne Dufour - Cilaos par le Piton des Neiges.
Départ 3h00 du matin à la frontale. Comme la veille, nous nous contentons d'une babane et d'un verre d'eau. Nous sommes partis parmi les premiers. Derrière nous, les frontales forment un joli serpent lumineux. Nous constatons, fatalistes, que les années sont passées car nous nous faisons doubler par plusieurs groupes. Puis c'est l'aube, éternel miracle. A 5h15 nous sommes au sommet (3071m) Quelques jeunes ont campé sur place. Le soleil apparaît. Moment magique. Nous restons une heure à admirer, à contempler, à photographier, puis nous redescendons.
Petit déjeuner au refuge et longue descente sur Cilaos par une piste bien praticable
  


 


Le Piton de la Fournaise :

Comparée aux randos habituelles de la Réunion, la montée au du Piton de la Fournaise présente deux caractéristiques : 1) Le départ est accessible en voiture, 2) Elle est relativement facile.

Cela explique qu'en saison, des centaines de personnes montent chaque jour.
Nous arrivons au Pas de Bellecombre (2311m) en voiture donc. Il est 6h00 du matin, et une centaine de voitures sont déjà garées. Nous sommes dans le brouillard, mais nous décidons d'y aller quand même.
 
Nous commençons par descendre 150m par des escaliers pour arriver à l'Enclos Fouqué qui est une vaste étendue de lave. Le Formica Leo est un curieux cratère ocre. Son éruption date de 1753. L'itinéraire pour le Piton de la Fournaise est balisé par des marques blanches quasiment tous les cinq mètres et des mouchoirs en papier. En effet, le touriste de base estime sans doute qu'il est dégoutant de se moucher avec ses doigts comme nos anciens. Alors il se mouche avec un mouchoir en papier qu'il jette. Je vois des randonneurs se laver les mains avec des produits antiseptiques avant et après le casse-croutes... Ce sont ce que j'appelle les infirmes de la modernité. Que dirait feu mon grand-père s'il pouvait observer ce manège, lui qui prenait une douche par semaine aux bains municipaux... et il passait pour un maniaque de la propreté dans la famille...
 
Aiivés au sommet du piton, au bord du cratère Dolomieu, la vue est saisissante. Le brouillard s'est dissipé et le soleil nous offre un joli arc en ciel sur le cratère. Nous avons du mal à imaginer que l'intérieur du cratère s'est effondré de 350m en 2007. Voir sur ce site les photos "avant" et "après"
 
 

Attention, par temps bien ensoleillé, cette rando peut être redoutable pour les épidermes. Prévoir chemise et pantalons longs ou super écran total.


 
.
 
Le Piton d'Anchaing :

De la jolie bourgade de Hellbourg, cette rando se fait facilement à la journée. Ce piton, espèce de grosse dent de 600m de haut, est très caractéristique lorsque l'on arrive dans le cirque de Salazie.
Du centre de Hellbourg, nous prenons le premier bus de 7h05 qui nous évitera environ trois km de route. Du terminal du bus, nous empruntons encore la route sur environ 1km, puis une piste bien balisée qui nous mène à la passerelle suspendue 200m de dénivellée plus bas. Passé la rivière le chemin monte sur 600m de dénivellée, dont les 300 derniers sont escarpés. Jolie vue du sommet.
 
 Le Piton d'Anchaing dans le cirque de Salazie

L'histoire locale dit que Anchaing était un esclave maron qui avait trouvé refuge sur ce piton inaccassible. Mais un chasseur d'esclave entreprit de le traquer. Il pensa l'avoir abattu au sommet du piton, mais Enchain avait plongé dans le ravin sans être blessé. Il vivra toute sa vie sur le piton où il fonda même une famille.
 
Sergio



 


12/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres